Janaina Tschäpe: Halbschatten

28.06—02.09, 2018

 
_DG_3740__artist_janaina_tschape_photo_by_D_Giancatarina.JPG
 

~ENG~

Halbschatten (Penumbra) brings together Janaina Tschäpe’s works on canvas and paper in which light and darkness interact through two approaches to painting.

In line with her previous work (Morning Light, Wasserspiegel, Juju in the Swamp), the artist’s painting arises from an experience of nature that expands to express atmospheric landscapes. Janaina Tschäpe explores the sensations of her own memory to materialise her remembered experience of nature, and the emotion of converting it to gestures.

This gives rise to monumental gestural painting, whereby casein is applied in successive layers on a canvas, where luxuriant and delicate shapes are drawn in pencil. These superimposed layers create transparent units, infiltrated by drawing, allowing us to perceive the micro-events, flow of emotions and times of the act of remembering. Equally, a unified environment comes from the interaction of shapes, and a scene occurs. Thus the experience of light is offered to the viewer, the light of a dazzling morning or the light one senses in the dark, refracted light that spreads and gives of itself. From these effects grow impressions of weightlessness and weight, or humidity.

Janaina Tschäpe’s recent works (White Light V, Study I, Study II) mark the evolution of her practice towards a more conceptual approach, in which she begins to be interested in white paint. The techniques she had used up until then are reversed, the drawings are created first and the paint is applied over the embryonic pencil shape. The paint has now become an active medium, taking on colour and spreading it across canvas or paper to reveal its differences. This is done in pursuit of the idea of painting with the colour white, and aside from the light that it emits, it perhaps recalls the artist’s previous works in that it views painting as an event.

 
  White Light V , 2018, Casein on canvas, 79 x 92 in (200 x 233 cm)

White Light V, 2018, Casein on canvas, 79 x 92 in (200 x 233 cm)

 

~FR~

Halbschatten (Pénombre) réunit des oeuvres sur toile et papier de Janaina Tschäpe où dialoguent la lumière et l’obscurité selon deux approches de la peinture.

Dans la continuité de ses précédents travaux (Morning Light, Wasserspiegel, Juju in The Swamp), c’est d’une expérience de la nature qu’advient la peinture de l’artiste qui se répand pour exprimer des paysages atmosphériques. Explorant les sensations de sa propre mémoire, Janaina Tschäpe matérialise les souvenirs d'une nature éprouvée et l’émotion de leur traduction par le geste.

Se développe alors une peinture gestuelle monumentale selon les passages successifs de la caséine sur la toile où naissent de luxuriantes et délicates formes au crayon. Les couches qui se superposent créent des unités transparentes au sein desquelles s’infiltre le dessin et laissent entrevoir de micro-évènements, des flux d’émotions et les temporalités de l’exercice de la mémoire. Dans un même temps, un environnement unifié nait de l’interaction des formes et une scène a lieu. Alors, c’est l’expérience de la lumière qui est offerte au regard, celle qui inonde une matinée comme celle que l’on décèle dans l’obscurité, celle qui se réfracte, se propage et se donne toute entière. Et, de ces effets grandissent des impressions de légèreté comme de pesanteur ou encore d’humidité.

Les récentes oeuvres de Janaina Tschäpe (White Light V, Study I, Study II) marquent une évolution de sa pratique vers une approche plus conceptuelle où elle commence à s’intéresser à la peinture blanche. Les techniques employées jusque là sont inversées, le dessin est désormais réalisé en premier et la peinture est appliquée par dessus la forme naissante au crayon. Devenant agent activateur, la peinture se charge alors de la couleur qu’elle étale pour la révéler différemment sur  la toile ou le papier. L’action est menée dans la poursuite de l’idée de peindre en blanc et, au delà de la lumière qui s’en dégage, celle-ci rejoint peut être les précédents travaux de l’artiste à travers la volonté d’une peinture en tant qu’évènement.

 

Exhibition views