Sébastien Reuzé: Rising Sunset

June 2–29, 2017

Rising Sunset, Sébastien Reuzé, exhibition view, Catherine Bastide gallery, Brussels, 2017

Rising Sunset, Sébastien Reuzé, exhibition view, Catherine Bastide gallery, Brussels, 2017

 
 

Sébastien Reuzé — Rising Sunset

Le soleil. Qui irradie. La lumière dorée, brûlante et obsédante, qui dans ses longueurs d’ondes magnifie l’instant et l’objet. Écrase et nourrit. Rythme et conditionne. Sunsan Sontag, dans son ouvrage Sur La Photographie définit le coucher de soleil comme étant tellement photographié qu’il en devient une photographie avant même d’être photographié.

Rising Sunset (2016-2017) fait suite au travail précédent de Sébastien Reuzé, Colorblind Sands (2012-2016), qui est une réflexion sur le road trip photographique. Dans cette fiction, un militaire dérive jusqu’au délire sous le soleil brulant de ce qui pourrait être le désert de Vermilion Sands, région balnéaire sans eau créée par JG Ballard dans son recueil de nouvelles du même nom.

C’est de ce désert que proviennent les rochers, que l’auteur fait cristalliser. C’est aussi sur ce désert de fiction que le soleil domine de manière écrasante et fascinante, sensuelle et brutale, symbole d’un paradis à double tranchant. Rising Sunset reprend les codes d’une représentation de l’idéal, issue des années 1970, d’un éblouissement quasi mystique, évoquant les expériences sous LSD.

Ces travaux qui précèdent Rising Sunset font préalablement l’objet d‘un scénario écrit précis. L’auteur renoue ici avec une approche spontanée et non écrite, ainsi qu’avec ses premiers pas en photographie: sur la Côte d’Azur d’où il est originaire, et où il débuta en photographiant les plages, la culture de l’abandon de soi au soleil, s’interrogeant sur la notion d’«exotisme».

 

 

Exhibition views


Depuis ses débuts en photographie, Sébastien Reuzé mène des recherches sur la couleur, sur la notion d’objet photographique, refusant le cloisonnement des genres. En 1997, il présente ses premiers grands tirages réalisés par ses soins en chambre noire, avec la séquence rouge Strip Tease: Hollywood Lounge réalisée à New York en 1996. Depuis, le travail alterne entre figuration et abstraction.

About the artist